Comment réduire les risques de feu dans la maladie d’Alzheimer :  5 mesures préventives

Comment réduire les risques de feu dans la maladie d’Alzheimer : 5 mesures préventives

Maintenir l’autonomie de nos proches atteints de la maladie d’Alzheimer est une priorité qui ne doit pas se faire au détriment de leur sécurité. À mesure que progresse la maladie, les oublis et la confusion peuvent augmenter les craintes liées à la sécurité, notamment le risque d’incendie. Ce qui est très préoccupant pour leur entourage. Eugeria vous suggère 5 mesures préventives pour diminuer le risque d’incendie tout en préservant l’autonomie de votre proche.

Afin d’assurer un environnement sécuritaire à votre proche, optez pour la prévention:

    1. Cigarettes: Encouragez votre proche à cesser de fumer. Il vaut mieux retirer de sa vue allumettes, briquet, cendrier et cigarettes. Le fait de ne pas laisser traîner ces articles permet d’éviter d’y penser. Toutefois, s’il est trop difficile d’arrêter, il est recommandé de fumer à l’extérieur. Éviter de fumer au lit, sur le divan ou près de bonbonne d’oxygène et s’assurer que les cigarettes sont bien éteintes avant d’aller dormir.

 

    1. Chandelles: Les chandelles représentent un risque accru d’incendie; il est facile de les oublier ou de les accrocher. Il est préférable de s’abstenir de les utiliser. Toutefois, si l’emploi de chandelles est fait sous supervision, assurez-vous qu’elles sont placées dans un contenant de verre (par exemple, un cierge).

 

    1. Détecteurs de fumée: Le détecteur de fumée permet de réagir rapidement dès les premiers signes d’incendie. Les services d’incendie recommandent d’avoir un détecteur à chaque étage et en particulier près des chambres à coucher. Vous devez tester mensuellement les détecteurs, changer les piles deux fois par an (aux changements d’heure!) et remplacer les détecteurs qui ont plus de 10 ans. Si votre proche a des problèmes d’audition, pensez à lui procurer un détecteur avec un voyant lumineux, en plus de l’alarme auditive. Certains détecteurs peuvent être reliés au système d’alarme central.

 

  1. Cuisson: Dans les premiers stades de la maladie, certains aînés continuent de cuisiner sans trop de difficulté. Assurez-vous que votre proche est en mesure de bien utiliser les appareils de cuisson; un plat de métal dans le micro-ondes, des combustibles près de la cuisinière ou des vêtements trop amples lors de la cuisson représentent des risques de blessure, voire de brûlures. La plus grande préoccupation des proches concerne l’oubli de cuisinière allumée et le risque d’incendie associé. Heureusement, la technologie vient pallier à cette inquiétude; grâce aux prises de courant intelligentes, il est possible d’être alerté et même d’éteindre les appareils. La prise Wallflower est un système d’alerte et de monitoring à distance. Il suffit de brancher la fiche de courant de la cuisinière à la prise Wallflower. Grâce à la connexion internet, il vous est possible de suivre l’utilisation des appareils électroménagers à distance, en tout temps. Après un certain temps d’allumage de la cuisinière, la prise Wallflower vous avertit sur votre téléphone cellulaire. Vous pouvez alors contacter votre proche pour vérifier si tout va bien et lui rappeler d’éteindre sa cuisinière.
[attribut ALT de l’image] [attribut ALT de l’image]

Wallflower – Prise intelligente – 199.00$

 

Les prises intelligentes Fireavert sont reliées au détecteur de fumée; lorsqu’elles entendent le détecteur, elles arrêtent automatiquement la cuisinière ou les petits électroménagers qui lui sont reliés. En coupant la source de chaleur, on évite ainsi la propagation d’un incendie électrique.

 

Prise FireAvert pour cuisinière, 195.95$ Prise FireAvert pour petits électroménagers, 195.95$

 

  1. Être préparé: Être confronté à un incendie est déstabilisant pour tous, mais ça l’est encore plus lorsqu’on est atteint d’une démence. Dans les premiers stades de la maladie, lorsque notre proche est encore autonome et réside à domicile, il est important de bien le préparer, quitte à répéter souvent les directives à suivre en cas d’incendie. Établissez avec lui un plan d’évacuation clair en indiquant un point de rencontre à l’extérieur. Vérifiez que les voies d’évacuation sont dégagées en tout temps et en toute saison; des escaliers déblayés et bien éclairés permettront à votre proche de sortir  rapidement en toute sécurité. Assurez-vous que son téléphone contient des boutons d’appel urgence et qu’il est en mesure de l’utiliser. Un téléphone muni de photos pour une composition rapide facilitera l’appel dans un moment de panique.

    Combiné VTech avec touches photos, 39,99$

 

Informez un voisin digne de confiance qu’en cas d’urgence ou d’incendie, votre proche pourrait avoir besoin d’assistance. Veillez à lui laisser vos coordonnées.

Ces quelques mesures préventives et accessoires technologiques viennent pallier les oublis occasionnels à risque de créer un incendie.  Vous pourrez ainsi mettre en place un environnement sécuritaire et préserver l’autonomie de votre proche.

Cet article vous a plu? Lisez d’autres articles conseils: 

11 astuces pour mieux communiquer avec une personne en perte d’audition
7 astuces pour ne pas oublier de prendre ses médicaments

Les Conseils Eugeria

Eugeria est une référence en ligne pour les proches affectés par l'Alzheimer.

En lire plus sur le sujet

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l'infolettre et recevez les conseils d'Eugeria par courriel.